Vestiaire.ca



Please login or register.

Login with username, password and session length
Advanced search  

News:

Show Posts

This section allows you to view all posts made by this member. Note that you can only see posts made in areas you currently have access to.

Topics - Pascal14

Pages: [1] 2
1
Les chroniques du geek / Ronde 3 : les cibles potentielles
« on: May 21, 2019, 01:11:46 PM »
Henry Thrun LD
Henry est un défenseur offensif qui réfléchi beaucoup sur la glace. Il devrait sortir en deuxième ronde et il représente un choix sûr pour le hockey professionnel.

Henry est un défenseur très cérébral avec un bon patin. Il est un joueur complet qui semble toujours prendre les bonnes décisions. Il est excellent en avantage numérique et en relance. Il adore contrôler le disque et il ne prend que très rarement de risque. Ses passes et ses tirs sont précis ainsi que puissants. Il n’épatera jamais la foule avec des montées ou des feintes, mais il va plaire aux entraineurs et à ses coéquipiers.

Le seule point négatif à ce joueur est qu’il ne possède aucune qualité élite. Il sera un joueur complémentaire dans la NHL, mais au moins, il s’y rendra (fortes chances). Son jeu s’apparente à Charlie McAvoy et bien qu’il n’améliorerait pas tant le niveau de talent élite dans la banque du Canadien, il en améliorerait la profondeur et la stabilité.

John Beecher LW
L’Américain à gros gabarit est vue comme un joueur qui sortira en troisième ou en quatrième ronde. Toutefois, il possède plusieurs qualités qui font de lui un joueur qui pourrait sortir en deuxième ronde.

John est un centre qui fait fait saliver les vieux de la vielle. Il joue de façon physique, avec talent, coeur et acharnement. Il aime donner le ton à son équipe et mener par l’exemple sur la glace. Il n’est pas le plus éclatant ou talentueux, mais il fait tout de la bonne manière. Il patine très bien et il a une bonne agilité pour sa grandeur. Excellent en désavantage numérique, il adore jouer dans le trafic et le long des rampes. Il sait comment se rendre utile peu importe la situation. Il te faut ce genre de joueur pour gagner, car il peut et veut jouer dans toutes les situations.

Il devrait facilement trouver preneur lors des premières rondes, car il représente un certain prototype de joueurs que les gens adorent. Le Canadien a une historique avec ce type de joueur donc ça ne m’étonnerait de le voir être sélectionné en deuxième ou troisième ronde. Son jeu s’apparent à celui de Blake Wheeler.

Nikita Okhotyuk LD
Nikita est un joueur impliqué avec un classement qui est resté assez stable cette année. On le voit en troisième ronde dans la plupart des listes. Pour le Canadien, il pourrait améliorer le côté gauche de la défensive dans la banque d’espoir.

Ce jeune homme compétitif possède un très bon patin qui l’aide énormément en relance. Il sait quand s'aventurer en territoire offensif et il ne prend pas de risque inutile. En avantage numérique, il possède un boulet de canon qu’il utilise à profusion. Il se déplace très bien en zone offensive ce qui lui permet d’ouvrir les lignes de tir et de passe.

Son plus grand problème est son manque de vision. Il joue fermement et il applique bien les systèmes de jeu, mais il n’est pas le joueur le plus instinctif. Ses habilités avec la rondelle sont indéniables et il prend de bonnes décisions, mais il ne fera probablement jamais de jeux spectaculaires régulièrement. Il ne m’intéresse pas énormément, mais s’il chute en quatrième ronde, le Canadien doit le sélectionner. Son jeu s’apparente à Jared Spurgeon.

Patrik Puistola LW
Patrik est un jeune très talentueux qui a un classement assez stable depuis le début de l’année. On le voit surtout en deuxième ronde et peut-être en troisième. Le Canadien pourrait définitivement être intéressé vue la nationalité du joueur.

Puistola adore épater la galerie. Il possède des mains rapides qui sont agiles  et vives. Il peut déjouer quasiment n’importe qui sur la glace. Son tir est également excellent. Il peut loger la rondelle dans le haut du filet et ce en étant très près du filet. Le talent avec la rondelle est définitivement présent. Il est aisé pour lui de créer des jeux et de compléter ceux de ses coéquipiers, car il a une excellente vision.

Patrik est un joueur très impliqué dans le jeu et ce dans les deux sens de la patinoire. Son intelligence lui permet d’être utile dans toute situation. Toutefois, en défensive, il n’est pas toujours à son aise. Il va devoir améliorer ce côté de son jeu. Bien qu’il soit un bon patineur, il va devoir améliorer sa rapidité et son agilité. Il va devoir prendre de la masse pour atteindre la NHL. Ça va l’aider dans tout l’aspect de son jeu surtout son patin. Il n’est pas lent, mon son style de jeu va être plus efficace dans la NHL s’il est encore plus rapide. Il adore jouer dans le traffic et le long des rampes. Par contre, dans la NHL, avec son poids actuel, bonne chance. J’ai déjà vue la comparaison entre Patrik et Ondrej Kase. Je dois avouer que je suis relativement d’accord.

Tuukka Tieksola RW
On a affaire ici à un projet qui devra prendre son temps avant d’atteindre la grande ligue. Il est un des plus grands “riser” du repêchage dans la majorité des listes. Il devrait sortir en deuxième ou troisième ronde.

Avant de jouer chez les professionnelles, Tuukka va devoir prendre du poids sur l’ensemble des son corps. Au niveau actuel, il est une bombe offensive. Il est très impliqué dans le jeu, mais son manque de force lui nuit dans tous les aspects. Il se fait tasser facilement par la majorité des joueurs juniors et c’est un problème. Ça va aussi l’aider avec son tir. Il est un peu faible et manque de vigueur.

Malgré tout cela, toutes les qualités offensives sont là. Il est électrisant. Il fait tout à grande vitesse que ce soit déjouer, créer des jeux ou se replier. Il possède une excellente vision qui lui permet de voir les jeux à l’avance. Il est capable de faire ce que plusieurs ne sont même pas capable d’imaginer. En défensive, il va devoir continuer de s’améliorer, mais il est loin d’être un cône. Avec le temps, il va murir et l’expérience va rentrer.

Pour la suite des choses, il devrait jouer dans la Liiga l’an prochain et ça va nous donner une bonne idée de ce qu’il est capable de faire dans l’adversité. Il devra être bien encadré dans l’avenir pour qu’il devienne ce qu’il peut devenir. Son jeu s’apparente beaucoup à celui de Mikael Granlund. Il ajouterait assurément du talent à la banque du Canadien. Mais est-ce que le personnel sera capable de bien le développer.

Marshall Warren LD
Marshall est un excellent prototype à avoir dans ton pool de prospect. Il pourrait sortir de la deuxième à la quatrième ronde. Pour le Canadien, il représente un beau risque, mais je doute un peu de son intelligence sur glace.

Un diamant brute. Il possède beaucoup de potentiel. Il est un bon patineur et très confiant avec la rondelle. Il n'a peut-être pas ce qu'il faut pour devenir un top 4 dans la NHL en raison de son manque de vision, mais il a beaucoup d’instinct.

Il est bon dans sa zone et dans la zone offensive aussi. Il est aggressif en relance et il travail fort. Il va devoir prendre du poids et continuer d'apprendre à jouer correctement la game. Jouer avec instinct c’est bien à son niveau, mais dans la NHL ça prend plus que de la bonne volonté. Néanmoins, je crois qu’il pourrait avoir un avenir dans la grande ligue et qu’il pourrait occuper un rôle de soutien. Il me fait penser à Victor Mete.

Samuel Bolduc LD
Il amène de la stabilité dans une défensive. Il n’est pas un cône et on voit qu’il y a encore une clientèle pour ce genre de défenseur, car il est classé en deuxième ronde dans certaines listes. Pour le Canadien, pourquoi pas en 3e ronde s’il est disponible ?

Grand défenseur avec un bon potentiel. Malgré ses 6'4'', il patine très bien. Il utilise très bien son gabarit pour mettre en échec ses adversaires et libérer le devant du filet. Avec sa vitesse, il peut jouer contre n’importe qui. Il est très difficile de jouer contre. Son positionnement est bon et il reconnaît chaque situation pour ce qu’elle est. Toutefois, il manque beaucoup de constance. Oui il peut être physique, mais ça c’est quand ça lui tente. Il manque un peu de passion dans son jeu. Il va devoir être plus dédié pour atteindre la NHL.

Il ne deviendra jamais un joueur qui va contrôler le jeu en avantage numérique, mais il transporte et circule bien le disque. Son tir est très lourd et précis. S’il trouve la motivation pour le devenir je le vois dans la NHL. Malgré tout, il a eu une très bonne fin de saison et il a pris son équipe sur ses bras. Il a probablement trouvé la motivation nécessaire. Son jeu s’apparente à Adam larsson.

Blake Murray LW
Jeune centre méconnu à bon potentiel et classé un peu partout dans les listes. Il est un choix avec du potentiel et il en vaut le coup. Il ajouterait une bonne dimension au prospect du Canadien.

Marqueur naturel, Murray possède un arsenal de tir complet. Pour lui, il n’y a pas de mauvais moment ou endroit pour tirer. Son accélération est rapide et puissante. Il l’utilise pour se créer de l’espace en avant du filet où il adore se placer. Il est agressif en échec avant et il adore mettre de la pression sur ses adversaires et le gardien. Il va devoir prendre de la masse et améliorer son jeu sans la rondelle s’il veut atteindre la NHL un jour. Le potentiel y est définitivement.

Il va devoir être bien épaulé pour jouer dans la NHL un jour. Son jeu s’apparente à  Jeff Skinner. En troisième ou quatrième ronde, pourquoi pas ?

Matvei Guskov C
Il est un jeune très déterminé et qui sait comment utiliser son énergie à bon escient. Il a perdu un peu de plume cette année, mais il possède plusieurs caractéristiques qui font de lui un joueur intéressant.

Il est plus un marqueur qu’un passeur, mais il possède assez d’intelligence pour prendre les bonnes décisions avec la rondelle. Il joue toujours à pleine vitesse ce qui lui permet d’être efficace dans les trois zones. Il joue dans un excellent système à London et ça va lui permettre de bien se développer pour l’avenir. Il aime le jeu physique, mais il devra prendre du poids s’il désir continuer à utiliser son corps dans la NHL. Il est définitivement un joueur qui attire l’attention des recruteurs. Il entendra son nom plus tôt que tard au repêchage. Son jeu s’apparente à Zach Parise.

2
Les chroniques du geek / Ronde 2 : les défenseurs
« on: May 17, 2019, 12:24:44 PM »
Il y aura plusieurs bon choix en 2e ronde au niveau de la défense gauche, mais voici trois des joueurs que j’ai identifié comme pouvant intéresser le CH.

Mikko Kokkonen LD
Il est l’un des joueurs qui le plus baissé de classement durant l’année. On le retrouvait dans la première ronde dans beaucoup de listes au début de l’année, mais maintenant, il est dans la deuxième ou la troisième plus souvent qu’autrement.

Le jeune joue dans une ligue d’hommes et bien que son jeu manque de maturité, il est loin d’être une plaie pour son équipe. Il est confiant avec le disque et son tir est précis ainsi que puissant. Son intelligence et sa première passe lui sont très utiles en relance et dans ses missions défensive à un contre un. Il est un prototype de la nouvelle NHL et un homme des grandes occasions autant en défensive qu'en offensive.

Il peut jouer dans toute situation, mais il n'y rien d'élite dans son jeu qui démontrerait un potentiel de défenseur top 2. Il sera à son mieux un joueur fiable de top 4 avec une spécialité sur l’avantage numérique. Son jeu s’apparente à celui de Markus Nutivaraa. Si le Canadien veut améliorer sa profondeur en défensive à gauche, il représente un très bon choix en fin de deuxième ou au début de la troisième ronde.

Tobias Bjornfot LD
Le classement de Tobias se situe en deuxième ronde, mais il ne serait pas surprenant qu’une équipe qui l’aime bien le choisisse en fin de première ronde, car il a plusieurs qualités qui sont recherchées.

Tobias possède le patin, le tir, l’intelligence et le calme en possession de rondelle pour faire de lui un défenseur top 4. Il est fait pour la nouvelle NHL. Il est très impliqué dans le jeu de transition et en offensive. Sans être mauvais en défensive, il a parfois de la misère avec son positionnement, mais ça ne sera pas un problème à long terme. Il utilise très bien ses coéquipiers avec des passes savantes.

Le point négatif de son jeu est le fait qu’il est frêle et se fait tasser facilement de la rondelle. Il va devoir prendre de la masse et apprendre comment utiliser mieux son corps, car il n’est pas petit. Son centre de gravité est trop haut et il est trop passif. Ça devrait se régler avec le temps et l’âge. Le Canadien pourrait fort jeter son dévolue sur lui en deuxième et encore plus s’il se rend jusqu’en troisième ronde. Son jeu s’apparente énormément à John Klingberg.

Michael Vukojevic LD
On a affaire ici a un premier de classe. Il a toutes les qualités sur glace. Il n’a pas réellement de qualité élite, mais il est très complet. Pour le Canadien, il pourrait être une bonne addition, car il est plutôt safe comme joueur pour atteindre la NHL.

Il possède le physique de l'emploi et un bon coup de patin. Il contrôle bien l’espace entre lui et ses adversaires. Il défend bien son territoire et il n'est pas mauvais en relance. Il est confiant avec la rondelle et n'essai pas de jeu risqué. Son jeu est très mature et il possède des qualités de leadership.

Maintenant ses défauts. Comme énoncé plus haut, il n’a rien d’élite. Il ne mènera pas son équipe seul à la coupe ou il ne drivera jamais l’avantage numérique. Toutefois, il va stabiliser l’ensemble de l’équipe et les missions défensives, il va pouvoir les faire. Son jeu s’apparente à Justin Braun.

3
Les chroniques du geek / Petit jeu : Énigme #6
« on: May 15, 2019, 07:26:11 PM »
- Meilleur que le traître et le commossionné
- Serge et spezza en auront été témoin
- Aussi bon dans les airs que sur la glace
- Le temps n’aura pas été clément, mais il a vue du pays
- Youtube aurait été une meilleure option

4
Les chroniques du geek / Petit jeu : Énigme #5
« on: May 14, 2019, 08:17:20 PM »
Une petite facile (je crois)

- Ce carré d’as a été un chevalier démon
- Il est un gros bonhomme qui aime la musique suédoise
- Ce tueur de baleine aux plumes écarlates
- Est redevenu le fruit du péché originel à la fin

5
Les chroniques du geek / Petit jeu : Énigme #4
« on: May 11, 2019, 03:02:29 AM »
C’est l’homme qui s’esclaffe devant l’homme qui gage.

Gars-ri Bettman

C’est un bubblehead qui a quotidiennement comme bras droit

Shake toujours de la tête en parlant (criss ça gosse), Bill Daly (quotidiennement)

Les ventilateurs le fuient

Les fans le détestent

Les riches l’aiment

Les proprios l’aiment beaucoup

Le ballon a été remplacé par le disque 41 ans après le reineS

Il était pour le basket avant de virer au hockey (le restant n’est pas trouver)

Malgré les efforts, le 4e ne sera jamais le 3e.

La 4e ligue professionnelle (NHL) ne sera jamais la 3e

6
Les chroniques du geek / Ronde 2 : les attaquants
« on: May 08, 2019, 03:01:50 PM »
Nick Robertson LW
Nick est un joueur déterminé et l’un des plus jeunes cette année. Bien qu’il soit petit, il joue gros et sa fougue élimine tout doute concernant sa taille. Il est très offensif, mais il est un projet, un diamant brut. L’équipe qui va le prendre va devoir travailler pour faire de lui un joueur de la NHL, mais le potentiel est définitivement là. Son classement est assez stable, c’est-à-sire entre 25 et 40.

Nick ferait n’importe quoi pour gagner. Sa vitesse de pointe est très élevée tout comme son accélération. Il est très fort au bas du corps ce qui fait qu’il est difficile à tasser. Il adore décélérer pour ensuite accélérer abruptement afin de déstabiliser   les défenseurs. Il a un très bon contrôle de son baton et un tir puissant qu’il décoche rapidement. Il adore les zones difficiles et se salir le nez. Il joue toujours la pédale au plancher et ce dans les trois zones. Il est un des préférés de ses entraineurs et ça va continuer au niveau professionnel, car selon moi il va s’y rendre.

Pour le Canadien, il représente ce que les fans aiment. Avec le bon développement et le support nécessaire, il deviendrait un des favoris de la foule tout comme Gallagher ou Byron. J’adorerais qu’il soit sélectionné au début de la deuxième ronde. Son jeu s’apparente beaucoup à celui de Jaden Schwartz.

Samuel Poulin LW
Samuel est un attaquant de puissance typique. Son classement a augmenté au long de l’année et il pourrait sortir en première ronde. Toutefois, il risque de sortir au début de la deuxième donc entre 25 et 50.

Affichant déjà un physique mature, il adore foncer au filet et mettre de la pression sur l’équipe adverse. En avant du filet et le long des rampes, il est dans son éléments. Il a le potentiel de faire du dommage sur la feuille de pointage et sur le physique de ses adversaires. Sans avoir des mains incroyable, il est agile et son tir est très lourd. Il est rapide et il repère bien ses coéquipiers. Son intelligence lui permet de créer beaucoup de jeux avec la rondelle et de prendre les bonnes décisions avec ou sans elle. Ce qui est questionné dans son cas est qu’il ne présente pas le potentiel offensif le plus intéressant. Mais il pourra être un excellent joueur complémentaire en raison de son physique, son tir et de son acharnement.

Pour le Canadien, il représenterait un choix populaire pour les fans. Surtout s’il glisse en fin de deuxième ronde. Il amènerait une dimension qui est absente présentement dans notre banque d’espoirs. Son jeu s’apparente beaucoup à celui de Todd Bertuzzi.

Nolan Foote LW
Nolan représente le rêve de tout entraineur. Il est gros, responsable et physique avec du leadership. Il joue la game de la bonne façon. Il ne représente pas ce dont le Canadien a besoin, mais ses qualités et ses gènes vont assurément faire saliver plusieurs vieux de la vieille donc ceux du Canadien. Je les comprends, car il est un très bon joueur de hockey, mais dans la nouvelle NHL, je ne suis pas sûr qu’il va réussir à dominer. Son classement se situe en le rang 25 et 50 généralement.

Foote est un joueur intelligent qui possède une connaissance élevé de ses responsabilités sur la glace. Il y va à fond à chaque présence et ses entraineurs lui font confiance en tout situation. Son transfère de poids est très efficace dans son élan ce qui fait que son tir est puissant et lourd. Il est toujours bien placé et il n’a pas peur de se faire de l’espace dans les zones difficiles avec son physique avantageux. Bien évidemment, il a des défauts. Il devra travailler sur sa vitesse et son agilité. Son accélération est également quelque peu déficiente. Ce qui va l’aider c’est qu’il prend très au sérieux l’entraînement hors glace. Il a déjà une mentalité de pro. Néanmoins, il est l’un des choix les plus certain pour ce rendre dans la NHL.

Bref, je crois qu’il pourrait intéresser le Canadien en fin de deuxième ronde, car il représente le genre de joueur qui est parfait pour stabiliser une équipe petite. Mais il ne me fait pas tant triper, car ce qu’il représente n’est pas la nouvelle NHL. Son jeu s’apparente à celui de David Backes.

Maxim Cajkovic LW
Maxim est un jeune rempli de talent qui a joué pour l’une des pires équipe de la CHL. Il a été le meilleur marqueur de son équipe. Son classement est difficile à prédire en raison de cela, mais également en raison de son attitude. Il pourrait aller de la fin de la première jusqu’en troisième ronde.

Maxim est un excellent joueur de hockey. Il est un magicien avec la rondelle, il est créatif en offensive et il possède un tir vif et précis. Sa vision est un atout important et il est toujours actif dans les trois zones. Il devra travailler sur son positionnement et sur son jeu en général en défensive, mais ce ne sera pas un problème, car il est au courant de ses forces et faiblesses.

C’est l’un de ses plus grand problème, c’est-à-dire d’être au courant de son talent. En raison de cela, il peut être égoïste sur la glace et ses coéquipiers ont de la misère à le respecter. Tu as beau être le meilleur joueur de l’équipe, tu dois jouer en équipe pour réellement donner une chance à celle-ci de gagner. Il a de la misère un peu avec cela. Il garde parfois trop la rondelle, car il n’a pas confiance en les autres joueurs pour compléter ses jeux. Il va bénéficier de jouer avec de meilleurs joueurs, mais il ne fera jamais carrière dans le hockey s’il ne prend pas de maturité là-dessus. Il a aussi tendance à être frustré et à prendre de mauvaises pénalités. Tout cela va se régler avec la maturité et avec des leaders à ses côtés.

Je ne doute pas qu’il va murir et que ça va se régler, mais je crois que son rang de sélection va baisser un peu en raison de cela et qu’on pourrait avoir la chance de le sélectionner en deuxième ronde. Il amènerait un certain talent à l’aile gauche dans notre banque d’espoirs. Son jeu s’apparente beaucoup à celui de Marian Gaborik avec plus de fougue.

Albin Grewe RW
On a ici le suédois le plus nord américain du repêchage si on se concentre uniquement sur le style de jeu. Il devrait sortir en deuxième ou au début de la troisième.

Albin est un joueur très énergique qui n’arrête jamais de patiner. Il adore déborder l’adversaire de l’extérieur et couper vers le filet pour marquer. Il est un vrai tank qui joue nord-sud avec de très bonnes mains et une bonne vision. En plus d’être physique, il est bon dans les deux sens de la patinoire et il adore jouer dans le traffic.

L’un de ses problèmes est son patin. Il n’est pas le plus rapide et il ne sera pas capable de déborder l’adversaire dans la NHL s’il ne l’améliore pas. On en a eu un bel exemple, car il n’a pas été capable de produire de point en 15 matchs dans la SHL. Enfin, il va falloir qu’il améliore sa possession de rondelle. Il n’est pas du genre à époustoufler avec des jeux spectaculaires. Tout y est, il faut juste au’il se développe un peu pour réussir. Sera-t-il top 6, 9 ou 12? Seule l’avenir nous le dira. Son jeu s’apparente à Patrick Hornqvist.

Nathan Légaré RW
Nathan joue de la bonne façon. Il relit les anciennes mentalités aux nouvelles. Il devrait sortir en deuxième ronde. Il intéresse assurément le Canadien, car il serait un choix populaire en plus d’être un joueur qui a réellement de talent.

Nathan est un joueur costaud qui aime frappé. Il est une vraie peste qui n’a aucun complexe par rapport à ses adversaires. Son tir est puissant et il adore l’utiliser que ce soit de près ou de loin. Il va dans les espaces restraints et il crée beaucoup de dommage. Il est un vrai bulldog. Il a une bonne vision en offensive et il est très capable en défensive.

Il est remplit de bonne volonté, mais il veut parfois en faire trop et il a tendance à perdre sa concentration quand il échoue un jeu risqué. De plus, il n'est toutefois pas le plus rapide ou le plus habile sur patin. Il représenterait un choix intéressant pour le Canadien en deuxième ronde, car il est talentueux et travaillant en plus d’être un bon leader. Son jeu s’apparente à Michael Ferland ou Dustin Brown.

Brayden Tracey LW
À sa saison recrue dans la CHL, le jeune canadien a explosé offensivement parlant. Il est un joueur extrêmement offensif qui a monté tout au long de l’année dans les listes. Il va assurément sortir en deuxième ronde et peut-être même en première si une équipe l’aime.

Brayden adore être le joueur sur qui on peut compter dans toute situation offensive. Il est rapide et malgré qu’il n’est pas le plus gros, il est très fort et difficile à tasser. Il possède un talent indéniable pour trouver les espaces ouverts et se faufiler près du filet. Là, il utilise son tir vif et précis. Il joue une game sûr et ne prend pas beaucoup de risques potentiellement dommageable pour son équipe.

Il joue un peu en périphérie, mais ce n’est pas par peur, mais bien pour trouver le meilleur angle d’attaque. Toutefois, il ne faut pas au’il pense trop, car il perd un peu trop de temps et dans la NHL, ça pourrait lui faire mal. Il représente un beau projet qui va fort probablement être payant pour l’équipe qui va le sélectionner. Son jeu s’apparente à Jordan Eberle.

Ryder Donovan C/RW
Ryder est un joueur à gros gabarit qui peut jouer tous les rôles. Il a augmenté de rang toute l’année jusqu’à atteindre le début de la deuxième ronde, car à toutes les saisons il progresse. Son gabarit et toutes ses qualités font de lui un joueur de choix pour toute équipe ayant besoin d’espoir polyvalent.

Malgré sa taille, il est très rapide. Il est comme un train lorsqu’il se met en marche. Cela peut être très intimidant pour l’adversaire. En plus de cela, il possède de bonnes mains, une bonne vision et il est responsable dans les trois zones. C’est un joueur d’équipe, il pense toujours au groupe avant tout. Ses capacités à marquer et à créer des jeux sont aussi bonnes l’une de l’autre. Il aime bien jouer devant le filet en utilisant son physique pour se créer de l’espace, mais ça n’arrive pas régulièrement.

En résumé, il est très intelligent, mais un peu passif. Il pourrait jouer avec plus de fougue. Même s’il met toujours l’effort, il est parfois trop cérébral et en périphérie. Il pourrait tirer plus également. Mais tout est là pour qu’il devienne un joueur fort utile dans la grande ligue. S’il est bien épaulé, je ne doute pas qu’il sera un joueur top 9. Son jeu s’apprête à Sean Monahan et il serait une très bonne addition au Canadien.

7
Les chroniques du geek / Petit jeu : Énigme #3
« on: May 07, 2019, 07:58:31 PM »
Version poème haha

Bonne chance, je crois que ce n’est pas dure, mais bon, on verra.

Les fans de la banque glacé
Se sont levé
Pour voir un ancien indien
Prendre un autre un indien

Le flambeau fut passé
Et un but aurait tout changé
Mais l’antarctique a gagné
Et tout le monde s’est disséminé

Il est au chaud maintenant
Mais pourrait se noyer
Sous la neige accumulé
Sous un soleil éclatant

8
Les chroniques du geek / Ronde 1 : les centres
« on: May 06, 2019, 12:57:51 PM »
Alex Newhook C
5’11’’ 190 lbs
18 ans
Canada
BCHL 53pj 38b 64p 102pts 21mp

Alex est une arme offensive élite redoutable. La rondelle est toujours près de lui. Il veut la rondelle et diriger l’action sur la glace. Son classement est le plus difficile à prédire. On l’a vue fin première ronde et dans le top 5. Il risque de partir avant la sélection du Canadien, mais sait-on jamais. S’il est disponible, le Canadien se doit d’évaluer sérieusement sa sélection. Il s’agit d’un joueur au potentiel élite.

Le jeune canadien est très explosif et il a énormément confiance sur la glace. Il veut  être la pierre angulaire de l’attaque et il joue sans peur. Il est rapide et possède une excellente vision. Il aime créer des jeux et tirer au filet. Il est aussi un centre complet qui est bon dans les deux sens de la patinoire. Il n’a pas peur du jeu physique et des joueurs plus gros que lui. Il possède une panoplie de feinte qu’il enclenche à haute vitesse. Il a vraiment le potentiel de devenir une super star au prochain niveau.

Il va devoir améliorer son tir pour la NHL. C’est possiblement sa seule lacune. Il n’est pas petit, mais gagner un peu plus de masse pour encaisser le jeu robuste ne ferait pas de tord. De plus, il joue dans une ligue assez faible en ce moment. Il va être intéressant de voir son développement. Plusieurs pensent que ça va jouer contre lui le jour du repêchage et qu’il va être difficile pour lui de traduire son jeu à la grande ligue. Son jeu s’apparente à Kyle Turris ou Kyle Connor. Il représente une occasion en or pour toute équipe après le top 10 s’il est disponible.

Peyton Krebs C/LW
5’11’’ 181 lbs
18 ans
Canada
WHL 64pj 19b 49p 68pts 63mp

Je sais, il n’y a aucune chance qu’il glisse au 15e rang. Toutefois, dans certaines listes, il descend quelque peu et si jamais le Canadien décide de monter de rang, selon moi, il serait une cible de choix (tout comme Byram). Il passe du 3e au 12e rang dans ce que j’ai vue à date. Sa performance grise au championnat U-18 risque de ne pas l’aider.

Krebs est un joueur au potentiel élite. Il est une bougie d’allumage offensive et il y a toujours quelque chose qui se passe quand il est sur la glace. Son coup de patin est rapide et il se déplace avec aise partout sur la patinoire. Il maitrise parfaitement sa vitesse, c’est-à-dire qu’il est capable de savoir quand accélérer pour déborder un défenseur, quand ralentir pour utiliser l’espace libre et quand faire les deux un après l’autre pour déstabiliser la défensive. Il devra augmenter sa masse au bas du corps pour que ce type de jeu se transpose dans la NHL où les joueurs sont plus rapides et difficiles à duper.

Avec la rondelle, il est un catalyseur en zone offensive. Il peut jouer la game physique, mais il n’y performe pas super bien. Il est mieux en possession à faire des jeux qui mènent la plupart du temps à des occasions de marquer. Il est un meilleur passeur que marqueur, mais il est capable d’utiliser les défenseurs comme écran pour faire un tir voilé. Ses mains lui permettent de bouger la rondelle en espace clos et de déjouer des joueurs de toutes sortes de manières. En plus de tout cela, il est efficace en défensive et sur le désavantage numérique.

Pour la suite des choses, Peyton va devoir prendre de la masse et continuer de travailler sur son jeu en général afin de faciliter la transition vers la ligue nationale. Son jeu s’apparente à celui de Matthew Barzal. Sa sélection enlèverait beaucoup de pression aux autres jeunes du Canadien, car il deviendrait la vedette offensive. Espérons qu’il baisse le temps du repêchage et que le Canadien augmente son rang. Sinon, il ne se rendra jamais à nous.

Raphael Lavoie C/RW
6’4’’ 198lbs
18 ans
Canada
QMJHL 62pj 32b 41p 73pts 31mp

On a ici le choix populaire qui ferait plaisir à monsieur et madame tout le monde. Son classement a baissé au cours de l’année, mais sa performance en série va probablement le faire remonter quelque peu. On le voit la plupart du temps au milieu de la première ronde. Il n’est pas à une position recherchée pour le Canadien, mais il ne serait pas un mauvais choix.

Lavoie est un colosse de 6’4’’ avec un tir foudroyant et des mains magiques. Il aime driver le filet sans regarder derrière. Il utilise vraiment bien son physique pour protéger la rondelle et passer au travers de la défensive. Il est assez rapide pour un gars de cette taille, mais il va devoir travailler son coup de patin. Son intelligence offensive est très élevé ce qui fait de lui une menace offensive.

Malgré tout cela, il n'est pas le joueur le plus impliqué dans le jeu. Il manque quelque peu de constance dans son effort, surtout en défensive. Il n'est pas réellement un joueur physique malgré son gabarit. Il va devoir s'impliquer davantage dans le jeu s'il veut devenir une force dans la NHL. Son jeu s’apparente beaucoup à Anthony Mantha. Pour le Canadien, il ne m’intéresse pas du tout, mais je pourrais comprendre sa sélection.




9
Les chroniques du geek / Ronde 1 : les ailiers
« on: May 04, 2019, 07:49:21 PM »
Arthur Kaliyev LW/RW
6’2’’ 190 lbs
17 ans
Uzbekistan
OHL 67pj 51b 51p 102pts 22mp

Arthur est LE sniper du repêchage. Le Wahlstrom de cette année. Avec la rondelle sur son bâton, il est le joueur le plus dangereux en zone adverse. Il possède le petit plus dans son tir qui mystifie les gardiens et, plus souvent qu’autrement, il marque. Les observateurs sont très mitigés dans son cas. Alors, son classement a varié tout au long de l’année et il continuera de changer jusqu’au repêchage. Généralement, on le voit en les rangs 12 à 25.

Sans être un marchant de vitesse, il possède une certaine mobilité qui l’aide à se séparer des défenseurs pour se placer en position de tir. Toutefois, pour la NHL, il va devoir améliorer cet aspect. Jusqu’à cette saison, il était reconnu comme un joueur unidimensionnel qui n’accordait pas d’importance à l’aspect défensif de son jeu. Il se concentrait sur l’offensive. Toutefois, cette saison, ses entraineurs ont finalement été capable de l’y intéresser. Il apprend petit à petit les couvertures défensives, le jeu le long des rampes, les relances et le désavantage numérique. Le tout rajoute des cordes à son arc et aidera grandement sa transition au hockey professionnelle.

Si on se concentre sur ses qualités, Arthur est une arme offensive redoutable. Son tir est imprévisible et il est dangereux en tout temps. Son élan est rapide et sec, tandis que la précision est toujours présente. Il est également excellent pour transporter le disque et faire des passes savantes en zone offensive. Son habilité à créer des jeux est sous-estimé et il a un bonne vision. Son physique lui permet également de protéger le disque efficacement.

Pour le futur, Arthur devra continuer d’améliorer l’ensemble de son jeu, mais également son rythme et son engagement. J’ai personnellement beaucoup de réserve par rapport á ce joueur, mais nous n’avons pas de prospect comme lui. Donc, sa sélection ne serait vraiment pas une mauvaise chose. Son style s’apparente beaucoup à celui de Max Pacioretty et de James Van Riemsdyk.

Cole Caufield RW
5’7’’ 163 lbs
18 ans
USA
USDP 61pj 69b 26p 95pts 39mp
USHL 28pj 29b 12p 41pts 23mp

Avec ses récentes performances au tournoi mondial U-18, il ne sera probablement plus disponible au rang du Canadien. Il est un petit dynamo offensif qui marque une tonne de but. Sa monter au classement pourrait toutefois permettre à d’autres joueurs de devenir disponible pour nous. Je fais quand même sa description, car son physique pourrait possiblement déplaire à certaines équipes. Son classement à beaucoup varié durant l’année dans les listes. On l’a vue fin première ronde et maintenant il est top 10.

Malgré sa petite taille, Cole est un joueur très difficile à contenir. Il excel dans la capacité à baisser son centre de gravité pour absorber les mises en échec ou les éviter carrément. Il ne passe pas entre les jambes des joueurs, mais c’est tout comme. Il est très dynamique dans les trois zones. Son rythme de jeu est très élevé. Il est capable de faire ses feintes et ses tirs à grande vitesse, ce qui déstabilise souvent l’adversaire. De plus, son tir est foudroyant et ultra précis. Il va marquer une tonne de but de près ou de loin. Il sait se démarquer et repérer ses coéquipiers. Il est impliqué en repli et encore plus en relance. Il n’est pas un joueur qui aime transporter le disque en zone défensive. Il préfère mettre de la pression sur l’adversaire, créer un revirement, faire une passe à un coéquipier et foncer en offensive.

Sa vision offensive et celle défensive font de lui un des préférés des entraineurs. Il est toujours à 100% et fiable peu importe la situation de jeu. Toutefois, dans la NHL, les joueurs sont plus gros, plus rapides et plus intelligents. Il va devoir travailler sur sa vitesse. Il n’est pas lent, mais il ne réussira pas à distancer les joueurs pro avec sa vitesse actuelle. Il est un beau projet et la ligue dans laquelle il joue lui permet de faire beaucoup de gymnase, je n’ai aucun doute qu’il va tout faire pour atteindre la NHL. Il serait toute une addition au Canadien malgré sa taille. Son jeu s’apparente beaucoup à celui de Cam Atkinson et Alex Debrincat.

Nils Hoglander LW
5’9’’ 185 lbs
18 ans
Suède
SHL 50pj 7b 7p 14pts 22mp

On a affaire à un petit bulldog suédois qui joue comme un grand danois. Ce jeune ailier n’a peur de rien et il fonce peu importe l’adversaire devant lui. Il a tous les talents et son classement dans les listes à varié entre le top 20 et le top 45. Toutefois, je metterais ma main au feu qu’il va sortir plus tôt que le monde pense.

Nils est rapide et explosif. Il est impliqué à 100% dans toutes les facettes du jeu. Sa capacité à contrôler la rondelle est bien développée. Il a des mains rapides qui l’aident à faire des jeux spectaculaires à quasiment tous les matchs. Il joue très intelligemment et crée des jeux d’un rien. Son tir est également sec ainsi que précis, mais il manque un peu de puissance et il ne l’utilise pas assez. Il préfère la passe et on peut le comprendre, car il excel.

En défensive, il est du type “in your face”. Il cour après le disque et il crée beaucoup de revirement par sa fougue et son positionnement. Sa vitesse l’aide également beaucoup en récupération de rondelle et en relance. En échec avant, c’est la même chose, il sème le chaos.

Il n’est pas si loin de la NHL. Il joue déjà dans une ligue d’homme et il y performe assez bien. Il va devoir améliorer sa constance. Ce n’est pas qu’il ne donne ps l’effort, mais il peut parfois vouloir en faire trop et dans ce temps-là, les points ne s’accumulent pas comme il le voudrait. Son jeu est semblable à celui de Victor Arvidsson. Ça ne m’étonnerait pas qu’il tombe au classement et s’il se rend au premier deuxième choix du Canadien, ils se doivent de le prendre. Certaines équipes pourraient ne pas voir en lui un joueur pouvant transmettre son offensive à la NHL.

Yegor Afanasayev LW
6’4’’ 201lbs
18 ans
Russie
USHL 58pj 27b 35p 62pts 36mp

Le jeune russe qui joue en sol américain est un joueur qui pense toujours à l’offensive. Il n’a que ça en tête. Il est l’un des joueurs ayant le plus monté dans les classements cette année comparativement à l’an passé. Plusieurs observateurs l’ont encore en dehors de la première ronde, mais certains l’y mettent. Pour le Canadien, il est une option au 15e rang, mais surtout si on échange notre choix pour baisser un peu. Sinon, on aura peut-être une chance en 2e ronde, mais ce serait étonnant.

Son physique avantageux et la confiance qu’il dégage en ses moyens font de lui un joueur très intimidant. Il est du genre à essayer des jeux à très bas pourcentage de réussite et à les réussir. Au prochain niveau, ça ne marchera peut-être pas et ça pourrait faire peur à plusieurs au moment du repêchage. Il a probablement les meilleures mains du repêchage ou au moins en dehors du top 10. Couplé avec son physique, il est très spécial de le voir évoluer. Quand il touche la rondelle, un sourire apparaît sur le coin de nos bouches, car nous savons que ça va être excitant. En plus de tout ça, son patin est élite. Il est agile, rapide et explosif en toute direction. Il est franchement beau à voir aller.

Malgré tout cela, il n’est pas très physique et sa confiance en lui peut faire en sorte qu’il en fait un peu trop parfois. Bien qu’il possède une vision offensive bien développée, son jeu en défensive est franchement chaotique. Il devra au moins se concentrer sur les bases, car il ne pourra jamais jouer dans la NHL. Son jeu ressemble beaucoup à celui d’Alex Radulov. Il serait une belle addition pour le Canadien, mais peut-être pas sous Claude Julien.

Pavel Dorofeyev LW
6’0’’ 163
18 ans
Russie
MHL 19pj 17b 14p 31pts 14mp
KHL 23pj 1b 1p 2pts 4mp

Tout comme Afanasayev, le classement de Pavel a beaucoup changé durant l’année. Du top 15 jusqu’au top 45, on a tout vue. Il est un joueur très complet tant offensive que défensivement. Il a dominé dans la ligue junior de Russie, mais il n’a pas eu d’impact dans la grande ligue en raison d’un temps de jeu limité.

Le russe est un bon patineur, mais il va devoir améliorer l’ensemble de sa technique. Il n’est pas assez rapide. Il a de très bonnes mains pour traverser l’adversaire, mais sans la vitesse, il ne pourra pas distancer les joueurs dans la NHL. Malgré le manque de vitesse, il est assez agile, donc une fois la vitesse rectifié ça devrait bien allé.

Il est un joueur très travaillant sur et hors de la glace. Il est dédié à son équipe et à tout faire pour gagner. Il possède une vision incroyable qui lui permet de contrôler le jeu sans avoir peur des endroits difficiles. Il va devoir améliorer sa masse musculaire, car il aura de la difficulté à jouer sa game dans la NHL. Son tir aussi devra s’améliorer, car battre des gardiens pro sera difficile avec sa force actuelle. En défensive, il est loin d’être une noix. Il comprend la game et il est capable de joueur en désavantage. Pour se rendre dans la grande ligue, il va seulement devoir continuer de travailler sur son jeunet prendre de la masse. Son jeu est similaire à Filip Forsberg. Il serait une bonne addition au Canadien, mais comme Afanasayev, peut-être pas sous Julien.

10
Les chroniques du geek / Petit jeu : Énigme #2
« on: May 03, 2019, 09:15:43 AM »
J’en ai une autre pour vous. Probablement plus facile, je ne sais pas.

- Au commencement, il a débuté avec 2 pelletées pour en finir avec moins que prévu.
- Jusqu’à la relâche suite au commencement, il faisait trembler la Nouvelle-Galles du Sud et le Grand.
- La soixantaine a été sa malédiction jusqu’à la crise économique.
- C’est qui ça Adamo, pourraient être ses derniers mots.


Indice #1 : Monsieur Chalet
Indice #2 : Il s’agit d’un ancien joueur de la NHL, pas si ancien
Indice #3 : pelletée à une signification simple, mais il y a aussi une seconde signification un peu plus long shot.

11
Les chroniques du geek / Ronde 1 : les défenseurs gauchers
« on: May 03, 2019, 07:29:05 AM »
Mon premier lot de textes porte sur les trois meilleurs défenseurs gauchers (selon moi) se retrouvant aux alentours du choix du Canadien. Il s’agit de Ville Heinola, Philip Broberg et de Cam York. Il y a aussi Thomas Harley et Matthew Robertson, mais je ne les classe pas aussi haut que les trois ci-haut. Vous êtes les bienvenus si vous voulez faire votre propre rapport de repérage de ces deux joueurs ou même des trois que je m’apprête à faire. On est ici pour discuter. Lâchez-vous lousse, je ne suis pas un expert, je suis seulement un geek qui adore regarder les prospects évoluer. Je veux avoir votre avis sur qui le CH devrait prendre.
 
Ville Heinola LD
5’11’’ 181 lbs
18 ans
Finlande
Liiga 34pj 2b 12p 14pts 26mp
 
Ville est un jeune défenseur gaucher finlandais. Il a grimpé dans les listes tout au long de l’année. Plusieurs fans le voient même comme le meilleur défenseur après Byram. Généralement, dans les listes récentes, on le voit autour du choix #15 qui est directement celui du Canadien.
 
Personnellement, il est mon coup de coeur. En plus du fait qu’il s’ajouterait à la filiale finnoise du CH, il comblerait un besoin criant, c’est-à-dire un défenseur mobile capable de jouer sur les deux premières paires. En effet, c’est en plein ce qu’il est. Ville possède une mobilité incroyable, non au niveau de l’explosion, mais au niveau de la technique et de l’agilité en contrôle du disque. Il n’est pas le plus rapide et il va devoir améliorer cela, mais ses déplacements et son jeu de jambes sont vraiment élites. Attention, je ne dis pas qu’il est lent, mais en prenant de la masse au niveau du bas du corps, son explosion et sa capacité à se déplacer vont en être grandement améliorées.
 
Heinola concorde parfaitement avec la nouvelle LNH. C’est en mouvement et avec la rondelle qu’il se sent le plus à l’aise. Il possède le potentiel de diriger le jeu en avantage numérique et il excelle en relance soit par la passe ou le transport du disque. Cette année, il a joué dans la meilleure ligue de Finlande contre des hommes et il présente en moyenne un temps d’utilisation aux alentours de 18 et 20 minutes de jeu par partie. À cet âge, c’est exceptionnel pour un défenseur. Son contrôle du disque est excellent et son tir est précis. Il n’a pas le meilleur lancer frappé, mais c’est surtout la passe qu’il cherche à faire grâce à sa vision élite. Sa mobilité lui permet d’ouvrir les lignes de passe et d’exploiter les faiblesses défensives de ses adversaires afin de créer des opportunités, il est très satisfaisant de le voir aller.
 
Il devra augmenter sa masse musculaire pour améliorer sa vitesse, son tir et ses batailles le long des rampes ainsi qu’en avant du filet. Malgré le fait qu’il est un joueur fiable capable de jouer les grosses minutes, ses couvertures défensives ont besoin d’amélioration. Toutefois, son intelligence sur la glace et son éthique de travail vont grandement l’aider à atteindre son but. Il a été blessé au genou par Maxime Comtois au mondial junior ce qui lui a fait manquer 6 semaines d’activité, mais il est revenu en force après sa convalescence avec 8 points en 11 matchs.

Il n’est pas si loin de la grande ligue selon plusieurs et son jeu est similaire à celui de Miro Heiskanen ou Erik Gustafsson. Il est min choix pour le Canadien cette année au 15e échelon, j’adore ce qu’il apporte et il comblerait une grosse lacune à gauche en défensive.
 
Philip Broberg LD
6’3’’ 203 lbs
17 ans
Suède
Allsvenskan 41pj 2b 7p 9pts 14mp
 
Philip est un jeune suédois qui épate par ses capacités physiques. Il est un patineur extraordinaire et sa fluidité sur la glace est déjà parmi l’élite dans le monde. Son classement a beaucoup varié cette année dans les listes, mais il se retrouve principalement dans le top 15 et parfois dans le top 10.
 
Broberg est un défenseur intelligent et complet qui est bon dans les trois zones. Son positionnement est excellent et il n’est pas mauvais pour contrer l’adversaire. En raison de sa mobilité, il a une bonne capacité à créer des revirements et à faire payer l’adversaire qui ne peut le contrer. Pour ce faire, il choisit parfois les jeux à bas pourcentage de réussite. Ça peut couter cher, mais il possède le vouloir de réparer ses gaffes. Il n’abandonne jamais suite à une bourde.
 
Il est un adepte des montées à l’emporte-pièce. On le voit régulièrement prendre la rondelle dans sa zone et la transporter jusqu’au but adverse. Il aurait avantage à lever la tête et à mieux utiliser ses coéquipiers dans ses situations, car dans la NHL, ça pourrait lui sauver des blessures ou des jeux qui meurent dans le coin de la patinoire en raison d’un défenseur mobile. En fait, ce type de jeux se produit quand même souvent quand il est sur la patinoire. Il est quelque peu prévisible. Il s’entête un peu à monter la rondelle lui-même et à tirer sur le gardien. De plus, il n’est pas le meilleur pour contrôler le disque. Il manque un peu de finesse ce qui n’est pas rare pour les joueurs avec son physique et sa portée. Il fait tout à grande vitesse, donc tout se passe parfois un peu trop vite pour lui. Ceci peut être vu pour un manque de vision, mais ce n’est pas vraiment le cas. Il ne fait juste pas changer sa formule gagnante. Dans la grande ligue, il va falloir qu’il s’adapte. La patinoire est plus petite et les athlètes sont infiniment plus rapides.
 
Malgré tout, il est considéré comme le défenseur le plus complet repêchage. Il joue dans l’une des ligues les plus difficiles du monde et il s’en tire assez bien. Il est étudié beaucoup, et ce depuis longtemps. Quand cela se produit, le classement du joueur baisse, car les observateurs se désintéressent du joueur et ne voient plus que ses défauts. Broberg en a, mais ses qualités sont réellement exceptionnelles. Son futur est dans la NHL, mais il va falloir qu’il se rende compte que la NHL est dangereuse lorsqu’on est prévisible. Son style de jeu s’apparente à Victor Hedman avec la mobilité de Jeff Petry. Il n’est pas mon choix numéro un, mais il amènerait une dimension à notre ligne bleu que nous n’avons pas vue depuis...je dirais Malakhov.
 
Cam York LD
5’11’m 176 lbs
18 ans
USA
USHL     28pj 7b 26p 33pts 12mp
USDP     60pj 12b 48p 60pts 16mp
 
On a affaire à un virtuose de l’offensive. Cam se promène dans les listes des observateurs entre le top 10 et le top 20. Sa place de prédilection est sur l’avantage numérique avec la rondelle sur son bâton afin de créer des jeux. Il est le prototype parfait du défenseur mobile et offensif que toutes les bonnes équipes ont dans leur rang.
 
Le jeune américain est le plus offensif des trois défenseurs cités jusqu’à maintenant. Il est le plus talentueux offensivement et celui qui possède la meilleure vision. Tout comme les deux autres défenseurs, il est extrêmement mobile. Sa technique de patin est sans faille et ses déplacements en espace clos sont élites. Il cherche toujours à créer des jeux avec ses passes précises et audacieuses. La pression ne semble pas l’atteindre. Il est toujours calme et il est très difficile à mettre en échec en raison de sa mobilité. Il adore également utiliser son tir de la pointe est précis et étonnamment puissant.
 
Son éthique de travail représente aussi l’une de ses forces. Il voue un culte à l’amélioration de son jeu. Il prend très au sérieux les entrainements et son développement. Bien qu’il possède une bonne accélération, il doit prendre de la masse pour gagner en vitesse de pointe. Ça l’aidera également pour son jeu défensif en général. Il perd souvent ses batailles à un contre un et il n’est pas capable de mettre en échec un adversaire pour lui soutirer le disque. Il utilise plutôt son bâton, son anticipation et son jeu de jambes pour constamment être bien positionné. Au niveau actuel, ça ne lui occasionne pas énormément de soucis, mais dans la NHL, il devra prendre de la masse, car les joueurs vont grandement s’amuser avec lui.
 
En raison de ses qualités, il représente un très beau risque pour une équipe qui manque d’offensive de la part de ses défenseurs. Il cadre parfaitement dans ce que la NHL tend à devenir et l’équipe qui le sélectionnera aura un atout entre les mains. Son jeu s’apparente beaucoup à celui de Torey Krug ou Cam Fowler, c’est-à-dire un défenseur offensif relativement fiable dans sa zone avec un physique plutôt frêle. Il comblerait un besoin évident chez le Canadien. On n’a aucun prospect à la défensive qui possède son talent. Surtout pas à gauche.

12
Les chroniques du geek / Petit jeu : Énigme #1
« on: May 02, 2019, 09:06:41 AM »
Dans ma section, je veux faire des énigmes. Je faisais ça dans mes forums de ligues simulées quand j’étais plus jeune. Généralement, elles sont assez difficiles. Je donnerai des indices au fur et à mesure si jamais c’est trop difficile. L’énigme au complet concerne le même sujet ou la même personne. Le tout gravite autour du hockey bien évidemment.

Je crois qu’on va bien s’amuser. Si vous savez la réponse globale à l’énigme veuillez le dire, car il faut trouver qu’est-ce que représente chacune des lignes par rapport à la réponse de l’énigme. Donc, si vous avez la réponse globale, mais pas celle de chacune des lignes, ça va aider la discussion pour trouver les autres lignes de l’énigme (je ne sais pas si c’est clair, mais bon). Des points seront attribués pour chaque bonnes réponses (je n’ai pas encore de système).

- Randy, Sylvania et son cou ne font pas bon ménage.
- 44 le précèdaient dont ma fleur.
- Francis Joseph l’aime 4 fois plus que beaucoup d’autres.
- Le tarse du riz de la côte circulaire.


Réponse

Randy, Sylvania et son cou ne font pas bon ménage.

Randy Jones est le joueur qui a plaqué Bergeron tête première dans la bande sur un logo de sylvania. Le cou de patrice a été blessé.

- 44 le précèdaient dont ma fleur.

Choisi 45e au repechage et Marc-André Fleury était le premier overall.

- Francis Joseph l’aime 4 fois plus que beaucoup d’autres.

Il a gagné 4 fois le trophé Frank (francis en vrai) Joseph Selke.

- Le tarse du riz de la côte circulaire.

Tarse : Patte
Riz : Rice
Côte : Berge
Circulaire : Rond

Bravo à tous. Je vais regarder éventuellement pour des points.

13
Les chroniques du geek / Chroniques de Pascal 14, le Geek
« on: May 01, 2019, 09:50:58 AM »
Donc, comme ça ne débloque pas (je sais ce n’est pas ta faute Doc), je vais débuter une section à mon nom. Je vais faire des chroniques sur beaucoup de sujet, mais pour l’instant, principalement sur le repêchage. Comme il approche à grands pas et que ça fait 1 semaine ou 2 que j’attends, et bien je vais commencer ici et on transfèrera dans ma section une fois le tout confirmé et créée.






14
Espoirs du CH / Classement de nos espoirs après le CMJ
« on: January 12, 2019, 08:41:25 AM »
Dans le meilleur de vos connaissances, faites un classement de nos espoirs selon leur talent/potentiel.

Gradués :

Jesperi Kotkaniemi (C)
Victor Mete (D)
Noah Juulsen (D)

Ma Liste avec tous les espoirs

Nick Suzuki (C)
Ryan Poehling (C)
Alexander S. Romanov (D)
Josh Brook (D)
Jesse Ylönen (RW)
Cayden Primeau (G)
Cale Fleury (D)
Jake Evans (C/RW)
Jacob Olofsson (F)
Joni Ikonen (C/RW)
Cameron Hillis (C)
Cole Fonstad (F)
Joe Teasdale (LW)
Jordan Harris (D)
Allan McShane (C)
Lukas Vejdemo (C/W)
Michael McNiven (G)
Brett Stapley (C)
Charlie Lindgren (G)
Jack Gorniak (F)
Jarret Tyszka (D)
Alexandre Alain (C/RW)
Brett Lernout (D)
Scott Walford (D)
Michal Moravcik (D)
Hayden Verbeek (C/LW)
Samuel Houde (C)
David Sklenicka (D)
Daniel Audette (C)
Michael Pezzetta (F)
Antoine Waked (RW)
Arvid Henrikson (D)
Nikolas Koberstein (D)




15
Nouvelles du CH / Entrevue Bergevin : Kotka n’ira pas au CMJ et autres...
« on: December 08, 2018, 06:10:41 PM »
https://www.rds.ca/hockey/canadiens/canadiens-selon-marc-bergevin-jesperi-kotkaniemi-ne-devrait-pas-aller-au-cmhj-1.6490607

Kotkaniemi restera ici et n’ira pas jouer pour la Finlande. J’aurais bien aimé qu’il y aille mais bon.
Autre chose intéressante est qu’il recherche des deals “a la” Armia...qui voyez vous?

Pages: [1] 2