Vestiaire.ca



Please login or register.

Login with username, password and session length
Advanced search  

News:

Author Topic: À qui la faute?  (Read 722 times)

Nightwalker

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 2484
    • View Profile
À qui la faute?
« on: August 31, 2019, 02:33:47 PM »

Autre sujet de discussion à propos du dédain de Montréal à travers la LNH.

Comme on en parle fréquemment, Montréal n’est pas une destination attrayante lorsqu’il vient le temps de signer un contrat professionnel.

On a notamment fait le tour à propos du dollar canadien, les marchés de hockey, les impôts, le soleil chaud, mais aussi les médias.

Georges Laraque prétend que les médias sont les grands responsables de cette phobie montréalaise.

Bien entendu, Montréal est une ville où le hockey est roi et maître. Il y a d’autres sports comme le soccer et le football, mais ils sont encore à des miles de la portée des Canadiens. Par défaut, les Canadiens sont surexposés.

En ce sens, les joueurs sont sur analysés et doivent rendre des comptes match après match, gagne ou perd. Leur vie privée en est affectée.

Est-ce vraiment Montréal qui crée cela ou est-ce plutôt le prix de la célébrité?

Dans plusieurs marchés où le hockey est secondaire au quotidien, les joueurs se fondent dans la masse et passent inaperçus. Ce qui est un avantage net des petits marchés par rapport à Montréal.

Quelques exemples des effets du cirque médiatique. Qui ne se souvient pas des percutantes déclarations de Pat Burns? Le doigt d’honneur de Guy Carbonneau? La tournante minant Stéphane Richer? Patrice Brisebois le mal-aimé? Les Kostitsyn et la mafia? Ou ne serait-ce que les déclarations banales de Joël Armia disant qu’il fait la sourdine journalistique.

Je me souviens aussi de l’histoire à propos des gants de hockey de Marian Hossa qui avait pris un ampleur démesuré.

Dernièrement, Max Pacioretty s’est fait rôtir solidement avant son départ de Montréal. Comment passer de héros à zéro? Je me souviens avoir vu certains crapuleux blogueurs mettre en ligne la maison de l’ancien capitaine.

Je trouve que c’est intrusif et à quelque part, ça va trop loin.

Je crois que c’est ce qui explique pourquoi les partisans des Canadiens sont bipolaires. On aime nos glorieux. Quand on cherche à trouver des explications pour des choses qui se sont produites ou non, tout reste matières à interprétation, ce qui divise la masse.

Réjean Tremblay croit que ce marasme a été créé par le Canadien lui-même. On a qu’à penser à la loi de l’Omerta qui régnait dans l’entourage de l’équipe.

On a souvent pointé du doigt Donald Beauchamp comme un fin renard qui contrôlait les médias habilement.

Il ne fait pas de doute, l’organisation a des journalistes favoris. Les nouvelles et les scoops proviennent d’une poignée de journalistes qui ne parlent qu’en bien du Tricolore.

Ce qui est intéressant du point de vue de Tremblay, c’est qu’il sous-entend que la mauvaise relation entre les joueurs et les journalistes provient du Canadien lui-même.

Le Canadien est une puissante organisation, plus grande que la somme de ses individus. Elle veille à son image plus qu’à ses membres. Tout ceux qui peuvent nuire à son image sont une menace.

C’est ce qui explique, selon moi, pourquoi des gars comme Carbo ou Subban, ont été expulsé de Montréal. L’équipe avant le joueur...

C’est ce qui explique aussi pourquoi des journalistes qui ont la langue brune comme Renaud Lavoie est toujours assis dans le premier pupitre devant le professeur...

Le Canadien tente de contrôler l’information du mieux qu’il le peut, ce qui impose une ligne directrice, mais qui cause aussi des écarts de conduite.

Les joueurs sont rapidement conditionnés à jongler avec les médias, ce qui crée des réponses en demi-teinte et les amateurs restent sur leur appétit. On cherche donc les réponses ailleurs pour tenter d’expliquer les réponses incomplètes, dont la vente de la maison de Pacioretty par exemple.

Au final, il faut en prendre et en laisser. Les Canadiens sont responsables de toutes les critiques qui leur sont adressées à mon sens, car c’est le fruit de plusieurs années de médiocrité. Les partisans apprennent à vivre avec la défaite avec l’espoir de faire mieux l’année prochaine. C’est aussi simple que de mettre une carotte sur le bout du nez d’un cheval pour le faire avancer.

Plus l’équipe manifeste de la complaisance dans la défaite, plus elle s’éloigne de son objectif.

Montréal deviendra un endroit intéressant pour les joueurs le jour où on sentira une effervescence autour de l’équipe. Le succès attire le succès. Plus de belles histoires à raconter, moins de contrôle médiatique.

Si les Canadiens pouvaient seulement imposer une seule ligne directrice, celle de la réussite, tout le monde serait plus heureux.

https://www.journaldemontreal.com/2019/08/31/foi-de-georges-cest-la-faute-aux-medias
« Last Edit: August 31, 2019, 03:16:56 PM by Nightwalker »
Logged

Moi

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 2294
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #1 on: August 31, 2019, 03:36:10 PM »

Montréal deviendrait intéressante si l'équipe serait top 5 plusieurs années, les gros noms veulent gagner c'est pareil au Baseball, basket, football, soccer, les vrais veulent faire parler d'eux, alors la supposé faune journalistique et les partisans bipolaire bof, faut en prendre et en laisser. C'est le même phénomène dans d'autres villes suffit d'aller voir les forums et les journaux qui parlent de hockey, flyers, boston chicago, c'est sur,  certaines destination sont pour ceux qui veulent empochés leurs chèque en paix et en gougoune si possible, madame oblige aussi parfois ou même parfois les enfants.

Suffit que le CH devienne une puissance et les vrais qui veulent gagner vont peut être venir sinon, la on pourra dire que Montréal est boudés réellement.
Logged
Je suis Pierre B., On m'appelle aussi Kibikois, J'ai déjà eu l’identifiant Virage Jeunesse, Enfin je suis Moi.

Smash

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 13500
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #2 on: August 31, 2019, 04:09:33 PM »

C'est le même phénomène dans d'autres villes suffit d'aller voir les forums et les journaux qui parlent de hockey, flyers, boston chicago,

Trèèèès loing d'être pareil, ces équipes là vont être aussi enterré que les Expos quand la saison de la NFL va commencer. Encore plus si les Red Sox, Cubs et Phillies se rendent en séries.  Dans ces villes, le hockey est le 3ème et même 4ème sport quand leurs équipes de la NBA vont bien.  Pis au Québec, ben il y a le CH, et pis il y a aussi le CH, pis à part ça, ouin il y a aussi le hockey du CH. Il y a juste Toronto qui est une vrai ville métropolitaine avec MLB, NBA et NHL. Les autres équipes canadiennes de la NHL, c'est du ti-peuple qui parle juste de hockey parce qu'il n'y a rien d'autre que ça.
Logged

Carnaval

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 3006
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #3 on: August 31, 2019, 08:28:17 PM »

Toronto c'est de la tite bière.

Si t'as pas de club de NFL ou de EPL ben pour moi tu es pas digne du titre de noblesse alors le reste de la plèbe peut bien cirer mes escarpins.

Toronto itou.

;)
Logged

Doc Holliday

  • Coach - Modérateur
  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 7534
  • Can't stand the heat, get out of the kitchen...
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #4 on: August 31, 2019, 09:47:28 PM »

excellent texte NW...

De mon côté j'ai troujours trouvé celà risible l'histoire des méchants médias/partisans de Montréal...  On se flagèle comme si on a avait de quoi a voir la-dedans... Dans d'autres villes et d'autres sports c'est bien pire...  pis anyways dans tous les sports les athlètes de pointe veulent être dans les équipes de tête dans les gros marchés... 

...Fait des années que la direction se pogne le c...  et vise bas...  si on avait la même mentalité que dans les années 50-60-70-80 de vouloir être les meilleurs les athlètes voudraient venir...  mais non...  Montréal a perdu sa mentalité de gagnant et ça n'a rien à voir avec les fans et les médias...  nonobstant l'avis de Laraque qui est venu se pogner le cul ici en fin de carrière comme plusieurs.

Mentalité de gros chat gras castré de la direction qui ne pense qu'à leur gamelle bien rempli...  il est la le trouble et pas ailleur à mon avis.


« Last Edit: August 31, 2019, 09:54:28 PM by Doc Holliday »
Logged

Glorinfeld

  • Coach - Modérateur
  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 7007
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #5 on: September 01, 2019, 11:32:53 AM »

Anyway, quand ca gagne, c'est génial et quand l'équipe perd...ils ont les moyens de pas se faire achalé.

Comme le soulignait, moi, si l'équipe gagne ce sera pas un problème. L'image projeté et l'ambiance y est aussi importante. Apres la débandade il y a 2 ans, qui aurait voulu venir ? l'équipe s'était très solidement planté, la releve était loin, l'ambiance était pas sereine avec Galchenyuk et Pacioretty.

La, après la dernière saison ça semble déjà pas mal plus tentant de se joindre a l'équipe, les jeunes commence a arrivé et l'équipe devrait progressé, les leaders de l'équipe on l'air de s'amusé avec les Domi, Gallager, Tatar. Le projet commence a etre plus tentant, une autre bonne saison et ça ne sera pas juste une belle renaissance, mais une vrai équipe en progression.
Logged

philippe1100

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 2417
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #6 on: September 01, 2019, 12:23:23 PM »

bah  , je repense a une certaine année

Justins Williams avait le choix entre Montreal ou Washington .

et ça réponse avait été  , si tu as le choix entre David deharnais et Niclkas backstrom  comme centre ,  quel équipe tu choisis ?   il avait choisis Washington au final .


de plus  l'effet  Michel therrien / Claude Julien  qui préfèrent faire jouer  des travaillant pas de talent  que de faire jouer les gars de talent qui jouent a 50%   comme Drouin .     ou de Bergevin qui insulte un gars comme Radulov en pleine saison .............

Les joueurs autonome de renom sont pas fous et savent ce qui se passe a MTL  . 
Logged

FanduChAmiens

  • Recrue
  • *
  • Offline Offline
  • Posts: 122
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #7 on: September 01, 2019, 12:32:20 PM »

L'équipe n'a pas de ligne directrice depuis plus de 25 ans et ne va nulle part. Quand il y aura une direction claire et suivi pendant trois ans les joueurs vont embarquer.
Montréal est un marché horrible quand il ni a pas d'objectif et d'amélioration.
Mais ça doit être le paradis quand tu faits les series 5 fois en ligne.
Logged

Nightwalker

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 2484
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #8 on: September 01, 2019, 10:21:55 PM »

Quand on parle de faire les séries, on parle de plus que faire un acte de présence.

On parle des Canadiens comme une concession historique et d’une grande notoriété. Il faut les comparer avec les meilleurs et cesser de niveler par le bas.

En parlant des meilleurs, les Red Sox ont congédié leur gérant John Farrell en 2017. Il a gagné la Série Mondiale en 2013, en plus d’avoir mené son équipe à 3 titres de division jusqu’à son départ en fin 2017. En 2018, les Red Sox deviennent de nouveau champions. Il y a même pas un an qu’ils étaient champions qu’on demande déjà la tête de Dave Dombrowski qui occupe la fonction de directeur général.

Les Red Sox ont compilé beaucoup de bonnes saisons depuis quelques années, dont la plus victorieuse de leur histoire avec 108 en 2018. Ils ont gagné le titre de division 3 années consécutives depuis 2016.

Est-ce que c’est exagéré d’être aussi sévère avec les dirigeants de cette équipe?

Pendant ce temps, à Montréal, on manque les séries 3 fois en 4 ans mais il n’y a pas de quoi s’alerter?

Les Red Sox n’ont pas toujours eu de grandes équipes, mais ils ont fait le nécessaire pour revenir au sommet.

À Montréal, ça fait 25 ans qu’on nous présente des équipes moyennes et on s’excite quand ils se rendent en séries.

Le baseball n’est pas régie par les mêmes règles de gestion salariale qu’au hockey. C’est vrai.

Les Canadiens sont une équipe riche. Le propriétaire de l’équipe a le devoir de faire en sorte que son équipe soit avantagée. Pourquoi Molson ne s’est-il pas opposé au régime du plafond salarial lorsqu’il en avait l’occasion?

Du moins, s’il accepte de se conformer, c’est son devoir de dénicher le meilleur personnel pour s’assurer d’être parmi les meilleurs.

Montréal est une équipe riche, gérée comme une équipe pauvre, avec des résultats en fonction de sa masse salariale. Une équipe qui n’est pas prête à prendre les grands moyens pour gagner.
Logged

Nightwalker

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 2484
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #9 on: September 14, 2019, 11:09:19 AM »

La suspension de Kuznetsov.

On s’entend que si c’était arrivé à Montréal, le gars aurait été échangé le plus loin possible.
Logged

Moi

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 2294
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #10 on: September 14, 2019, 12:26:56 PM »

La suspension de Kuznetsov.

On s’entend que si c’était arrivé à Montréal, le gars aurait été échangé le plus loin possible.
Probablement que oui car l'image du canadien a toujours été depuis 25 ans plus importante que les résultats sur la glace.
Logged
Je suis Pierre B., On m'appelle aussi Kibikois, J'ai déjà eu l’identifiant Virage Jeunesse, Enfin je suis Moi.

logik47

  • Joueur de Soutien
  • **
  • Offline Offline
  • Posts: 257
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #11 on: September 14, 2019, 12:31:57 PM »

La suspension de Kuznetsov.

On s’entend que si c’était arrivé à Montréal, le gars aurait été échangé le plus loin possible.

Même si on ne parle pas de la même situation, on a vu comment le CH a traité le cas Zack Kassian. Il n'aura pas fait long feu à Montréal.
Logged

Patch

  • Joueur de Concession
  • *****
  • Offline Offline
  • Posts: 2105
    • View Profile
Re: À qui la faute?
« Reply #12 on: September 14, 2019, 12:57:43 PM »

La suspension de Kuznetsov.

On s’entend que si c’était arrivé à Montréal, le gars aurait été échangé le plus loin possible.
Probablement que oui car l'image du canadien a toujours été depuis 25 ans plus importante que les résultats sur la glace.

Depuis bien plus que 25 ans, c'était déjà comme ça dans les années 70, sauf que l'organisation le gérait autrement, et je me souvient de quelques "scandales" dans les années 80 avec des départs presque immédiats de joueurs par la suite...et pas des pieds de céleri!!
Logged